POOL/PAIX: UNE CENTAINE DE NINJA-NSILOULOUS ADHERE AU PROCESSUS

BRAZZAVILLE, 15 JAN (ACI) – Plus de 100 Ninja-Nsiloulous de Fréderic Bintsamou alias pasteur Ntumi sont sortis des forêts du Pool, pour participer aux travaux de la commission ad’hoc mise en place, le 23 décembre dernier à Kinkala.Conduits par le représentant de Ntumi, M. Jean Gustave Ntondo et de son envoyé spécial, Annie Philippe Bidimbou, ces Ninjas ont quitté Mayama, l’un des fiefs de Ntumi, pour Brazzaville, le 14 janvier en vue d’examiner les modalités de mise en oeuvre de l’accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités, conclu entre le gouvernement et les représentants de Ntumi, le 23 décembre dernier à Kinkala (Pool).
«Nous sommes là à Mayama pour la paix, parce que la paix est une affaire de tout le monde. Nous voulons montrer à tous les compatriotes que de la même façon que nous recherchons la paix, c’est de cette façon qu’il n’y a plus d’obstacles au sujet de cette paix», a rassuré M. Ntondo.

Il a confié à la presse, au départ de Mayama, que le révérend pasteur Ntumi est pour cette paix. «Voilà pourquoi nous sommes venus prendre l’équipe qu’il a constituée pour aller travailler à Brazzaville dans cette commission ad’hoc recommandée par l’accord».

«La localité de Mayama devait aujourd’hui marquer de tout son poids pour que la délégation que le pasteur Ntumi a constituée prenne le départ à Mayama pour aller traduire dans les faits, ce que nous allons faire dans le cadre du processus de rétablissement définitive de la paix dans le département du Pool», a indiqué l’un des ninjas.

Celui-ci a ajouté que les jeunes combattants sont venus nombreux pour que «nous montrions à la face du monde que la paix est réelle et que c’est une vérité qu’on ne peut pas nier aujourd’hui».

Les Ninja-Nsiloulous se sont retranchés dans les forêts du Pool, après l’attaque des quartiers sud de Brazzaville, le 4 avril 2016. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *