CONGO/AGRICULTURE : ATELIER NATIONAL DE CONSULTATION PUBLIQUE DU PROJET ECAAT

BRAZZAVILLE, 05 FEV (ACI) – Un atelier national de consultation publique s’est tenu, le 2 février à Brazzaville, pour élaborer avec les spécialistes les documents du Projet de Transformation de l’Agriculture en Afrique de l’Est et du Centre (ECAAT) à la hauteur des ambitions des pays de ces sous-régions.

Ces documents qui seront transmis à la Banque Mondiale, ont, entre autres attentes, l’enrichissement du document préparé avec l’aide du Programme d’Appui au Développement de l’Agriculture Commerciale (PDAC) par les participants ; la non focalisation sur les doctrines, mais sur la production d’une copie digne et à la hauteur des espérances de ces pays ainsi que le respect des délais et la distribution du temps en se concentrant sur l’essentiel.

Le projet ECAAT a pour objectif d’améliorer la collaboration régionale afin d’augmenter la productivité, la résilience et la compétitivité des chaînes de valeur d’une sélection de denrées agricoles et d’accroître l’accès des petits exploitants agricoles au marché régional des denrées et produits alimentaires.

«Pour le Congo, l’agriculture a été placée en première ligne par  les choix du gouvernement et du Président de la République à travers le plan National de Développement (PND 2018-2021) en tant que outil indispensable pour la sécurité. C’est donc à bon droit que nous avons rejoint ce projet ECAAT», a indiqué le conseiller technique, représentant le ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, M. Aubin Coussoud.

«L’approche efficace du pays est de surmonter les principaux défis qui se dressent à l’agriculture dans la région, à savoir une faible croissance de la productivité principalement due à  la lenteur des progrès dans les technologies de production et à l’utilisation inefficace de celles disponibles, une exposition croissante aux changements climatiques et un risque pour l’agriculture de contribuer à ces mêmes changements», a dit M. Coussoud.

Ce projet concerne sept pays, notamment l’Ouganda, la Tanzanie, le Kenya, le Burundi, la République Démocratique du Congo (RDC), le Rwanda et la République du Congo. Cet atelier a connu la participation des ONGS et des experts en agriculture. (ACI)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *