CONGO/RWANDA : LES RWANDAIS INVITES A REGULARISER LEUR SITUATION ADMINISTRATIVE

BRAZZAVILLE, 09 FEV (ACI) – L’ambassadeur du Rwanda au Congo, M. Jean Baptiste Habialimana, a invité le 7 février à Brazzaville, les Rwandais résidant en terre congolaise à régulariser leur situation administrative pour ceux dont le statut de réfugié a pris fin, afin de se conformer aux lois et textes en vigueur du pays d’accueil.

  1. Habialimana a discuté de la question avec le président du Sénat, M. Pierre Ngolo, tout en sollicitant son aide dans le travail de sensibilisation des Rwandais à régulariser leur situation administrative. Les deux personnalités ont discuté également du renforcement des relations de la diplomatie parlementaire.

«Les compatriotes Rwandais ont deux choix à faire, ils ont la possibilité de rentrer volontairement au Rwanda, ou de rester et de s’intégrer socialement, économiquement et administrativement, grâce à l’amitié qui existe entre les deux peuples», a dit le diplomate rwandais à l’issue de l’audience avec le président du Sénat.

Il a indiqué avoir profité de l’occasion pour demander au Sénat, aux parlementaires congolais de les aider dans «ce travail de sensibilisation, car les parlementaires sont les représentants du peuple et c’est à travers eux que nous allons renforcer les relations de nos deux pays».

Il a invité les Rwandais à se rendre à l’ambassade afin d’acquérir des passeports rwandais et de continuer leur intégration au Congo, tout en  reconnaissant que ce qui leur manque en ce moment ce sont «les cartes qui remplacent les cartes de réfugié».

Sur les difficultés et la durée de l’obtention du passeport, il a fait savoir que dans tous les pays du monde, il y a des formalités minimales qu’il faut remplir pour obtenir un passeport. «Auparavant, c’était compliqué, car nous n’avions pas d’ambassade ici. Il fallait se déplacer à Kinshasa ou au Rwanda pour obtenir un passeport. Actuellement, les Rwandais viennent juste remplir les formalités, le temps de les envoyer à Kigali pour la vérification de l’identité et de la nationalité. Ils reçoivent leur passeport en deux ou trois mois», a -t-il expliqué.

Il a félicité, à cet effet, le peuple congolais d’avoir servi de deuxième patrie aux réfugiés rwandais pendant une vingtaine d’années, demandant ainsi de continuer à les accompagner pour qu’ils retournent paisiblement dans leur pays et pour ceux qui veulent rester au Congo à formaliser leur situation administrative. (ACI)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *