CONGO/BANQUE MONDIALE:DES REFORMES POUR AMELIORER LE CLASSEMENT DOING BUSINESS

BRAZZAVILLE, 20 NOV (ACI) – Le Congo doit faire plus de reformes pour pouvoir améliorer son classement Doing business, a indiqué récemment à Brazzaville, la mission d’assistance technique du groupe de la Banque Mondiale et le gouvernement du Congo, à la fin de sa mission de travail. Continuer la lecture de CONGO/BANQUE MONDIALE:DES REFORMES POUR AMELIORER LE CLASSEMENT DOING BUSINESS

CONGO/ECOTOURISME: RENATURA CONGO VA FORMER DES GUIDES

BRAZZAVILLE, 20 NOV (ACI) – L’ONG Renatura Congo organise, en décembre prochain, un stage gratuit à Pointe-Noire des guides en activité et des ONG qui souhaiteraient guider et encadrer des groupes d’écotouristes, rapporte une bonne source. Continuer la lecture de CONGO/ECOTOURISME: RENATURA CONGO VA FORMER DES GUIDES

COP 23 :DENIS SASSOU N’GUESSO POUR LA LIMITATION DU RECHAUFFEMENT GLOBAL A MOINS 2°C  

BRAZZAVILLE, 17 NOV (ACI) – Le Chef de l’Etat congolais, M. Denis Sassou-N’Guesso, s’est appesanti, le 16 novembre à Bonn en Allemagne, sur la préservation de l’environnement, en réduisant le réchauffement global de la planète à moins 2°C.  Continuer la lecture de COP 23 :DENIS SASSOU N’GUESSO POUR LA LIMITATION DU RECHAUFFEMENT GLOBAL A MOINS 2°C  

CONGO-SYNDICATS:LES TRAVAILLEURS DE LA SNE INVITENT LE GOUVERNEMENT A RECONSIDERER LE PROJET DE REFORMES DE LEUR SOCIETE

BRAZZAVILLE, 17 NOV (ACI) – Le collège syndical de la Société Nationale d’Electricité (SNE) a invité, le 16  novembre à Brazzaville, le gouvernement à reconsidérer le projet de réformes de la SNE, à l’opposé de celui proposé par le gouvernement qui menace les intérêts de l’ensemble des travailleurs de cette entreprise et qui ne garantit pas un climat social apaisé. Continuer la lecture de CONGO-SYNDICATS:LES TRAVAILLEURS DE LA SNE INVITENT LE GOUVERNEMENT A RECONSIDERER LE PROJET DE REFORMES DE LEUR SOCIETE

CONGO-EAU :LES AGENTS EXIGENT LE RETRAIT DU PROJET DE REFORMES PRESENTE PAR LA TUTELLE

BRAZZAVILLE, 17 NOV (ACI) – Les participants à l’Assemblée générale extraordinaire des travailleurs de la Société Nationale de Distribution d’Eau (SNDE) ont exigé, le 16 novembre à Brazzaville, le retrait pur et simple du projet de réformes présenté par le ministère de l’énergie et de l’hydraulique au gouvernement congolais lors du conseil de cabinet du 8 novembre dernier. Continuer la lecture de CONGO-EAU :LES AGENTS EXIGENT LE RETRAIT DU PROJET DE REFORMES PRESENTE PAR LA TUTELLE

CONGO-TURQUIE:LES HOMMES D’AFFAIRES TURCS ENVISAGENT DE S’IMPLANTER DANS LA ZES DE POINTE-NOIRE

BRAZZAVILLE, 17 NOV (ACI) – Les hommes d’affaires turcs envisagent de s’implanter  dans la Zone Economique Spéciale (ZES) de Pointe-Noire, a révélé l’ambassadeur de Turquie au Congo, M. Can Incesu. Continuer la lecture de CONGO-TURQUIE:LES HOMMES D’AFFAIRES TURCS ENVISAGENT DE S’IMPLANTER DANS LA ZES DE POINTE-NOIRE

CONGO/HYDROCARBURES : SIX PROJETS PERMETTANT A LA SNPC D’EXPLOITER DES HYDROCARBURES LIQUIDES ET GAZEUX

BRAZZAVILLE, 15 NOV (ACI) – Au total six projets de décrets portant réattribution et attribution à la Société Nationale des Pétroles du Congo (SNPC) des permis ont été adoptés, le 13 novembre dernier à Brazzaville, par le Conseil des ministres, en vue de permettre l’exploitation des hydrocarbures liquides et gazeux. Continuer la lecture de CONGO/HYDROCARBURES : SIX PROJETS PERMETTANT A LA SNPC D’EXPLOITER DES HYDROCARBURES LIQUIDES ET GAZEUX

CONGO/MINES : VERS LE DEVELOPPEMENT DES ACTIVITES MINIERES AU PROFIT DE LA POPULATION

BRAZZAVILLE, 15 NOV (ACI) – La diversification des activités s’appuiera sur l’arrivée des sociétés minières ambitieuses et susceptibles de mettre en production et de développer des activités à forte capacité de main-d’œuvre, au profit de la  population, a indiqué  le Conseil des ministres du 13 novembre à Brazzaville. Continuer la lecture de CONGO/MINES : VERS LE DEVELOPPEMENT DES ACTIVITES MINIERES AU PROFIT DE LA POPULATION

CONGO/HYDROCARBURES : LE CONSEIL DES MINISTRES APPROUVE LA PROROGATION EXCEPTIONNELLE DU PERMIS «KAYO»

BRAZZAVILLE, 15 NOV (ACI) – Le Projet de décret portant prorogation exceptionnelle du permis de recherches d’hydrocarbures liquides ou gazeux, dit «permis Kayo», couvrant la période du 11 juin au  31 décembre 2017, a été approuvé le 13 novembre à Brazzaville, en Conseil des ministres. Continuer la lecture de CONGO/HYDROCARBURES : LE CONSEIL DES MINISTRES APPROUVE LA PROROGATION EXCEPTIONNELLE DU PERMIS «KAYO»

CONGO/FORETS:PLUS DE 16.000 PLANTS MIS EN TERRE A BAMBOU-MINGALI

BRAZZAVILLE, 07 NOV (ACI) – Au total 16.320 plants d’essences forestières d’espèces Acacia auriculiformis ont été mis en terre, le 6 novembre dernier, sur une superficie de 20 hectares soit une densité de plantation de 816 tiges/ha, dans la localité de Bambou-Mingali, située dans la sous-préfecture d’Ignié, dans le département du Pool, à 80 km de Brazzaville, par les représentants des institutions publiques, privées et des associations, sous la supervision du président du Sénat, M. Pierre Ngolo. Continuer la lecture de CONGO/FORETS:PLUS DE 16.000 PLANTS MIS EN TERRE A BAMBOU-MINGALI

POOL/DEVELOPPEMENT: LA CODP ENGAGEE DANS LE PROCESSUS DE PACIFICATION

 

BRAZZAVILLE, 08 NOV(ACI) – Le président de la Confédération  des Organisations de Développement du Pool (CODP), M. Prosper Mbaloula, a interpelé le 04 novembre  à Brazzaville, les 13 coordinateurs fédéraux de cette confédération à la mobilisation des associations locales pour leur implication dans le processus de pacification du Pool. Continuer la lecture de POOL/DEVELOPPEMENT: LA CODP ENGAGEE DANS LE PROCESSUS DE PACIFICATION

CONGO/FORETS:TENUE DE LA PREMIERE EDITION DE LA FOIRE AUX PLANTS

BRAZZAVILLE, 06 NOV (ACI) – La première édition de la «Foire aux Plants», destinée à valoriser les productions végétales et proposer au public une diversité de plants d’essences forestières, fruitières et ornementales pour une meilleure visibilité de ces variétés végétales, s’est ouverte le 3 novembre dernier à Brazzaville, sous les auspices du Premier ministre congolais, M. Clément Mouamba. Continuer la lecture de CONGO/FORETS:TENUE DE LA PREMIERE EDITION DE LA FOIRE AUX PLANTS

AFRIQUE/NEPAD:DE NOUVELLES STRATEGIES POUR TRANSFORMER L’AGRICULTURE DANS LE CONTINENT

BRAZZAVILLE, 06 NOV (XINHUA/ACI) – Le Nouveau Partenariat pour le Développement de l’Afrique (NEPAD), est en train d’élaborer de nouvelles stratégies pour aider à transformer l’agriculture du continent, a déclaré récemment, le Conseiller principal du NEPAD pour l’industrialisation, la science, la technologie et l’innovation, M. Diran Makinde, lors d’un symposium sur la bio-économie régionale à Kigali au Rwanda.

           Il a, en outre, déclaré que les stratégies visent à répondre aux défis de développement auxquels fait face le secteur agricole en Afrique subsaharienne. «Ces stratégies devraient contribuer à l’amélioration de la science, de la technologie et de l’innovation commerciale pour la transformation agricole rurale»,   a-t-il souligné.

  1. Makinde a également appelé les gouvernements africains à renforcer les efforts pour développer des stratégies locales qui traitent des défis avec des compétences africaines traditionnelles disponibles.

«Les questions relatives à la réglementation et à l’éthique, à l’éducation et à la sensibilisation devraient être abordées à travers des stratégies de développement claires pour préparer les jeunes à leur futur rôle de décideurs», a-t-il ajouté.

Aussi, a-t-il souligné, que des réflexions sur la prospection technologique, les exigences réglementaires et éthiques sont nécessaires pour que le continent puisse bénéficier des technologies émergentes pour le développement économique et la durabilité environnementale.

  1. Makinde a appelé les gouvernements africains à exploiter les technologies émergentes pour le développement du continent en impliquant de manière proactive les fondations et le secteur privé, par exemple la technologie génétique pour le contrôle et l’élimination du vecteur du paludisme, l’application de la technologie des drones pour transformer l’agriculture africaine.

A cette occasion,  la lauréate du Prix  Africa Food 2017, Mme Ruth Oniango, a invité les scientifiques à s’engager directement auprès des communautés de base. «L’Afrique sortira d’un état de carence alimentaire pour devenir excédentaire sur le plan alimentaire, si les scientifiques s’engagent avec les populations dans les zones rurales où les aliments de base sont cultivés», a fait remarquer Mme Oniango.

Le symposium a pour but, par ailleurs, de renforcer les liens entre BioInnovate Africa, les principaux acteurs politiques et les investisseurs dans les secteurs tels que la science, la technologie et l’innovation dans la région, et de discuter d’une feuille de route pour une stratégie régionale dans le domaine de la «bio-économie». (XINHUA/ACI)