NECESSITE DE CREER LES SOURCES DE PRODUCTION GENERATRICES DE RESSOURCES NATIONALES

BRAZZAVILLE, 17 NOV (ACI)- Le ministre du plan et du développement, M. Léon Raphaël Mokoko a souligné, le 16 novembre dernier à Brazzaville, la nécessité de changer de paradigme, pour que les investissements dans le pays se réalisent d’une autre façon, ainsi que la manière de pouvoir créer les sources de production qui soient génératrices de richesses nationales. Continuer la lecture de NECESSITE DE CREER LES SOURCES DE PRODUCTION GENERATRICES DE RESSOURCES NATIONALES

Un projet de budget de trois mille milliards 755 millions FCFA présenté au Sénat

Brazzaville 16 novembre (ACI)-Le projet de budget de l’Etat exercice 2016 présenté au Sénat, le 12 novembre dernier, par le ministre du Plan et de l’intégration, M. Léon Raphaël Mokoko, s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 3.000 milliards 755 millions de FCFA, a-t-on appris au cours de la cérémonie de présentation de la loi de finances. Continuer la lecture de Un projet de budget de trois mille milliards 755 millions FCFA présenté au Sénat

Nécessite de mutualiser des synergies pour la réussite des compagnies aériennes du continent

BRAZZAVILLE, 09 NOV (ACI) – Le Chef de l’Etat congolais, M. Denis Sassou-N’guesso a invité, le 9 novembre à Brazzaville, les participants à la 47ème assemblée générale de l’Association de Compagnies Aériennes d’Afrique (AFRAA) à la solidarité, en vue d’emmener les compagnies africaines à la réussite. Continuer la lecture de Nécessite de mutualiser des synergies pour la réussite des compagnies aériennes du continent

UNE DELEGATION DU FIDA ATTENDUE DANS LE PAYS POUR EVALUER LE PADEF

BRAZZAVILLE, 07 NOV (ACI) – Une délégation des experts du Fonds International pour le Développement Agricole (FIDA) séjournera au Congo du 9 novembre au 14 décembre prochain, pour une mission de travail dont l’objectif est d’évaluer le Programme d’Appui au Développement des Filières Agricoles (PADEF), qui est actuellement à mi-parcours, apprend de source sûre.  Continuer la lecture de UNE DELEGATION DU FIDA ATTENDUE DANS LE PAYS POUR EVALUER LE PADEF

UNE DELEGATION DU FIDA ATTENDUE DANS LE PAYS POUR EVALUER LE PADEFBRAZZAVILLE, 09 NOV (ACI) – Une délégation des experts du Fonds International pour le Développement Agricole (FIDA) séjournera au Congo du 9 novembre au 14 décembre prochain, pour une mission de travail dont l’objectif est d’évaluer le Programme d’Appui au Développement des Filières Agricoles (PADEF), qui est actuellement à mi-parcours, apprend de source sûre. Le PADEF, un programme mis en place au terme des programmes de développements ruraux au Congo-Brazzaville, couvre dix départements. Cette mission prévoit des descentes sur le terrain dans les départements du Kouilou, du Niari, de la Lékoumou, de la Bouenza, du Pool, des Plateaux, de la Cuvette, Cuvette-Ouest, de la Sangha et de la Likouala. L’évaluation sera axée sur toutes les composantes du projet, à savoir appui à la production végétale, animale et halieutique ; appui à la transformation et la commercialisation ; renforcement des capacités et la coordination ; suivi du programme et gestion des connaissances. Il s’agira d’apprécier à cette occasion, l’état d’avancement du PADEF ; d’inclure les difficultés enregistrées durant le déroulement du projet ; et d’en tirer les recommandations nécessaires pour une bonne exécution dans l’atteinte des objectifs assignés. En effet, le PADEF vise à améliorer la sécurité alimentaire, les revenus des petits producteurs et à créer des emplois pour les ruraux, à travers un appui au développement des filières porteuses. Le projet vise également à renforcer l’accès des petits producteurs à des technologies agricoles et halieutiques appropriées de production, de transformation, de stockage et de conservation, ainsi que l’accès des petits producteurs à des marchés transparents d’intrants et de produits agricoles et halieutiques pour les filières ciblées, indique-t-on. Le FIDA est une banque d’aide au développement ayant pour vocation d’aider financièrement (comme bailleur de fonds et organisateur) au développement agricole et rural dans les pays en développement et en transition. L’objectif étant de combattre la faim, la malnutrition et la pauvreté, par l’amélioration des moyens et techniques agricoles et par la création et la modernisation d’activités agricoles ou commerciales en milieu rural, notamment moyennant des projets de micro financement gérés au niveau local. Il mène régulièrement à bien des projets en collaboration, entre autres, avec la Banque Mondiale, le PNUD, le PAM et la FAO. Le PADEF est cofinancé par le FIDA et la République du Congo à hauteur de 9,8 millions de dollars, rappelle-t-on. (ACI)

BRAZZAVILLE, 09 NOV (ACI) – Une délégation des experts du Fonds International pour le Développement Agricole (FIDA) séjournera au Congo du 9 novembre au 14 décembre prochain, pour une mission de travail dont l’objectif est d’évaluer le Programme d’Appui au Développement des Filières Agricoles (PADEF), qui est actuellement à mi-parcours, apprend de source sûre.  Continuer la lecture de UNE DELEGATION DU FIDA ATTENDUE DANS LE PAYS POUR EVALUER LE PADEFBRAZZAVILLE, 09 NOV (ACI) – Une délégation des experts du Fonds International pour le Développement Agricole (FIDA) séjournera au Congo du 9 novembre au 14 décembre prochain, pour une mission de travail dont l’objectif est d’évaluer le Programme d’Appui au Développement des Filières Agricoles (PADEF), qui est actuellement à mi-parcours, apprend de source sûre. Le PADEF, un programme mis en place au terme des programmes de développements ruraux au Congo-Brazzaville, couvre dix départements. Cette mission prévoit des descentes sur le terrain dans les départements du Kouilou, du Niari, de la Lékoumou, de la Bouenza, du Pool, des Plateaux, de la Cuvette, Cuvette-Ouest, de la Sangha et de la Likouala. L’évaluation sera axée sur toutes les composantes du projet, à savoir appui à la production végétale, animale et halieutique ; appui à la transformation et la commercialisation ; renforcement des capacités et la coordination ; suivi du programme et gestion des connaissances. Il s’agira d’apprécier à cette occasion, l’état d’avancement du PADEF ; d’inclure les difficultés enregistrées durant le déroulement du projet ; et d’en tirer les recommandations nécessaires pour une bonne exécution dans l’atteinte des objectifs assignés. En effet, le PADEF vise à améliorer la sécurité alimentaire, les revenus des petits producteurs et à créer des emplois pour les ruraux, à travers un appui au développement des filières porteuses. Le projet vise également à renforcer l’accès des petits producteurs à des technologies agricoles et halieutiques appropriées de production, de transformation, de stockage et de conservation, ainsi que l’accès des petits producteurs à des marchés transparents d’intrants et de produits agricoles et halieutiques pour les filières ciblées, indique-t-on. Le FIDA est une banque d’aide au développement ayant pour vocation d’aider financièrement (comme bailleur de fonds et organisateur) au développement agricole et rural dans les pays en développement et en transition. L’objectif étant de combattre la faim, la malnutrition et la pauvreté, par l’amélioration des moyens et techniques agricoles et par la création et la modernisation d’activités agricoles ou commerciales en milieu rural, notamment moyennant des projets de micro financement gérés au niveau local. Il mène régulièrement à bien des projets en collaboration, entre autres, avec la Banque Mondiale, le PNUD, le PAM et la FAO. Le PADEF est cofinancé par le FIDA et la République du Congo à hauteur de 9,8 millions de dollars, rappelle-t-on. (ACI)

408 PLANTS D’ACACIA MIS EN TERRE

DOLISIE, 07 NOV (ACI) –  408 plants d’acacia ont été plantés, le 6 novembre dernier à Ditadi dans le district de Louvakou sur la route Dolisie-Kimongo, à l’occasion de la célébration de la 29ème  journée nationale de l’arbre. Continuer la lecture de 408 PLANTS D’ACACIA MIS EN TERRE

Eni made a new discovery of gas and condensates offshore Congo,

BRAZZAVILLE, 06 NOV ACI/AGI Eni made a new discovery of gas and condensates offshore Congo, in the exploration prospect of Nkala Marine, located in Marine XII block. The finding, realized through the Nkala Marine 1 well, is expected to have a potential of 250-350 million barrels of oil equivalent in place.

Eni made a new discovery of gas and condensates offshore Congo, in the exploration prospect of Nkala Marine, located in Marine XII block, about 20 kilometers from the coast and 3 kilometers from the Nene Marine field, already in production.

The finding, realized through the Nkala Marine 1 well, is expected to have a potential of 250-350 million barrels of oil equivalent in place. During the production test, the well provided over 300,000 standard cubic meters per day (sm3d) of gas and associated condensates. The well, drilled in a water depth of 38 meters, encountered a major gas and condensates buildup in the pre-salt clastic geological sequence of lower Cretaceous age, crossing a hydrocarbon column of 240 meters.

Eni will be starting the evaluation of Nkala Marine through new delineation wells. Meantime, together with the joint venture partners, the company will start studies for its commercial development which is framed in a context of optimized exploitation of the oil and gas discoveries in the Marine XII permit.

The exploration of the pre-salt sequences continues to deliver new discoveries all along the West Africa’s margin and confirms Eni’s exploration technologies effectiveness, given the technical complexity of these plays. Eni estimates the resources in place of oil and gas discoveries made in the pre-salt Marine XII block to be approximately 5.8 billion barrels of oil equivalent (bboe). The production of the block, begun last December, is increasing and it currently stands at around 15,000 boe per day.

Eni, through its subsidiary Eni Congo, is the operator of Marine XII block with a 65% stake. The other partners are New Age, with 25% stake, and the Congolese state company Societé Nationale des Pétroles du Congo (SNPC), with 10% stake.

Eni has been present in Congo since 1968 and its current production in the country is about 110,000 barrels of oil equivalent per day. Eni has also been present in Sub Saharan Africa since the ’60s and has been operating in exploration and production projects in Angola, Congo, Ghana, Gabon, Mozambique, Nigeria, the Republic of Congo, Kenya, Liberia, Ivory Coast and South Africa.  The Sub-Saharan area, where Eni currently produces about 450,000 barrels of oil equivalent per day, is characterized by an organic growth as a result of numerous exploration successes.  ACI/AGI

NOUVELLE DECOUVERTE DE GAZ AU LARGE DES COTES CONGOLAISES

BRAZZAVILLE, 07 NOV (AGI/ACI) – La compagnie italienne d’exploitation  pétrolière, Eni opérant au Congo, a fait une nouvelle découverte de gaz et de condensats au large des côtes congolaises, dans la perspective d’exploration de Marine Nkala, situé dans le bloc Marine XII. Continuer la lecture de NOUVELLE DECOUVERTE DE GAZ AU LARGE DES COTES CONGOLAISES

LE CHANGEMENT CLIMATIQUE UN RISQUE POUR LA SECURITE ALIMENTAIRE

BRAZZAVILLE,  05 NOV (ACI) – La hausse des températures, les phénomènes extrêmes qu’elle entraine comme les sécheresses et les inondations, risquent de mettre en péril les cultures et le bétail sur l’ensemble du continent, même si l’agriculture africaine peut, sous certains aspects, bénéficier du changement climatique, rapporte un guide de l’UNESCO édité à l’intention des journalistes. Continuer la lecture de LE CHANGEMENT CLIMATIQUE UN RISQUE POUR LA SECURITE ALIMENTAIRE

FERMETURE DE LA CHASSE SPORTIVE SUR TOUTE L’ETENDUE DU TERRITOIRE NATIONAL

BRAZZAVILLE, 05 NOV (ACI) – Le directeur général de l’économie forestière, M. Joachim Nkondi a procédé le 31 octobre à Brazzaville à la fermeture de la chasse sportive qui a été marquée, cette année, par des initiatives expérimentales pertinentes de la chasse professionnelle dans les zones d’intérêt cynégétique des Unions Forestières d’Aménagement (UFA) Kabo et Tala-Tala, dans le département de Sangha. Continuer la lecture de FERMETURE DE LA CHASSE SPORTIVE SUR TOUTE L’ETENDUE DU TERRITOIRE NATIONAL

LA CSTC POUR UN DIALOGUE SAIN ET FRANC ENTRE LES ACTEURS POLITIQUES

BRAZZAVILLE, 03 NOV (ACI) – Le Secrétariat général de la Confédération Syndicale des Travailleurs du Congo (CSTC), sous la présidence de M. Elault Bello Bellard, a déclaré le 3 novembre à son siège, que la démocratie est le dialogue sain et franc entre les acteurs, fussent-ils politiques ou de la société civile, parce qu’il n’y a pas meilleure voie en démocratie que celle du débat public, permettant à toutes les opinions, à toutes les contradictions de s’exprimer librement. Continuer la lecture de LA CSTC POUR UN DIALOGUE SAIN ET FRANC ENTRE LES ACTEURS POLITIQUES

DES CELLULES DES RENSEIGNEMENTS FINANCIERS POUR CONTRECARRER LA MENACE TERRORISTE

BRAZZAVILLE, 03 NOV (ACI) – Le conseiller à l’économie et aux statistiques du ministre d’Etat congolais, ministre des finances, du budget et du portefeuille public, M. Atta Mwandza M’Akangaléma a affirmé, le 3 novembre à Brazzaville, que les ellules de renseignements financiers, érigées en relais étatiques du système mondiale de riposte sont, par les missions qui leur sont évolues, les clés de réussite pour contrecarrer la menace terroriste globale. Continuer la lecture de DES CELLULES DES RENSEIGNEMENTS FINANCIERS POUR CONTRECARRER LA MENACE TERRORISTE

LES PERFORMANCES DE LA SNDE RESTENT TRES MITIGEES

BRAZZAVILLE, 02 NOV (ACI) – Le directeur général de la Société Nationale de Distribution d’Eau (SNDE), M. Louis Patrice N’gagnon, a marqué, le 30 octobre dernier à Brazzaville, son indignation sur les performances de la SNDE qui restent encore très mitigées en dépit de la nette amélioration de la desserte. Continuer la lecture de LES PERFORMANCES DE LA SNDE RESTENT TRES MITIGEES