LES ENSEIGNEMENTS BIBLIQUES CONSOLIDENT L’EGLISE

BRAZZAVILLE,  17 AOUT (ACI) – Le pasteur de l’Assemblée Chrétienne de Kinshasa(ACK), antenne de Nkombo à Brazzaville, Charles Mpoyi a souligné le 14 août dans la ville capitale que ce qui fait la force d’une église ce sont les enseignements, la prière, le jeûne et les offrandes. Continuer la lecture de LES ENSEIGNEMENTS BIBLIQUES CONSOLIDENT L’EGLISE

Soleil éternel de la Corée du Songun

                                              Le dirigeant Kim Jong Il
         Le dirigeant Kim Jong Il

En continuant l’idée du Président Kim Il Sung de faire grand cas des armes, des affaires militaires, le Général Kim Jong Il a élaboré le mode de politique de Songun et conduit à la victoire la sauvegarde du socialisme grâce à sa direction de la révolution Songun.

Dès son inspection le 25 août 1960 de la 105e division de chars Ryu Kyong Su Séoul, titre Kunwi (garde), qui avait marqué le début de cette direction, il n’a cessé de quadriller les unités de l’APC.

Au cours de ce long périple, il proposait comme la tâche globale de l’édification de l’armée de transformer celle-ci selon le kimilsunisme pour la rendre digne du Leader et du Parti.

Surtout, dans les années 1990, il a généralisé la politique de Songun pour déjouer les manœuvres d’agression sans précédent des réactionnaires impérialistes, notamment des Etats-Unis, pour étrangler notre République, défendant ainsi efficacement notre socialisme.

Dans ses nombreuses œuvres, entre autres « Le Songun est une éminente ligne révolutionnaire de notre époque et la bannière de l’invincibilité de notre révolution », il a élucidé la justesse et l’originalité de la ligne révolutionnaire Songun. Il a défini l’APC comme la puissante force principale de la révolution et du développement du pays et la politique de Songun comme le mode fondamental de gouvernement socialiste, de même qu’il a établi le système de direction étatique axé sur le Comité de la défense nationale.

En outre, il a avancé la ligne principale de l’édification à l’époque du Songun consistant à développer en priorité l’industrie de défense nationale et en même temps l’industrie légère et l’agriculture, préparant un gage sûr pour renforcer le potentiel national de notre République.

Fort de sa ferme conviction que de puissantes armes sont indispensables pour sauvegarder sûrement le socialisme, il a, par son inspection ininterrompue des unités militaires, renforcé au maximum le potentiel militaire du pays.

Cette inspection des unités de l’APC, entre autres poste Tabaksol, Panmunjom et unité de défense de l’île Cho, a permis de transformer toute l’armée en une armée forte dans son idéologie et sa foi, une armée invincible pourvue de puissants moyens d’offensive et de défense, et d’armer tout le peuple et de fortifier tout le peuple.

Grâce à l’abnégation patriotique et à la direction avisée du Général Kim Jong Il, l’armée et le peuple coréens ont pu briser chacune des manœuvres d’isolement et d’étranglement des forces impérialistes coalisées, notamment des Etats-Unis, qui parlaient bruyamment de la fin du socialisme, pour défendre le destin de la patrie et de la nation et poser les assises éternelles de l’édification d’une puissance prospère.

Sa politique de Songun a fait de toute l’armée un bloc monolithique partageant l’idée et le destin de son dirigeant suprême et ouvert un nouvel âge d’or de la grande unité entre l’armée et le peuple ; elle a consolidé davantage l’union étroite du Leader, du Parti et du peuple pour préparer un gage politico-idéologique pour la promotion victorieuses de l’édification d’une puissance socialiste prospère ; l’APC est devenue une armée d’élite et le potentiel d’autodéfense nationale raffermi pour pouvoir garantir sûrement par la puissance du Songun l’issue victorieuse de l’édification d’une puissance prospère ; l’APC a accompli des faits prodigieux et innovations dans tous les secteurs de l’édification d’une puissance économique en force principale de la révolution qui fait la première une percée non seulement à la défense du pays mais aussi à l’édification du socialisme.

En effet, grâce à la direction inlassable de la révolution Songun par Kim Jong Il qui, par son originale politique de Songun, a érigé la RPDC en puissance politico-idéologique, en puissance militaire et jeté la base éternelle de la construction d’une puissance prospère, l’avenir radieux de la Corée sera anticipé.

                   Sous la direction éminente du respecté Kim Jong Un, dirigeant suprême du Parti, de l’Etat et de l’armée, qui continue telle quelle la politique de Songun à cette époque de tournant historique de l’œuvre révolutionnaire Juche, la cause révolutionnaire Songun de Kim Jong Il progresse toujours victorieusement et celui-ci reste Soleil de la Corée du Songun.

M. IBOKO-ONANGAH SATISFAIT DU ROLE ECONOMIQUE DE LA SOCIETE SIAT

BRAZZAVILLE, 30 AOUT (ACI) – Le préfet de la ville de Brazzaville, M. Pierre Cerbert Iboko Onangah s’est dit satisfait, le 28 juillet à Brazzaville, du rôle économique que joue la Société  Industrielle et Agricole de Tabac Tropical (SIAT) depuis la fin des troubles socio-politiques de 1997 qui l’avaient complètement déstabilisée. Continuer la lecture de M. IBOKO-ONANGAH SATISFAIT DU ROLE ECONOMIQUE DE LA SOCIETE SIAT

QUELQUES RESULTATS POUR L’ELABORATION DU PLAN NATIONAL D’AFFECTATION DES TERRES

BRAZZAVILLE, 24 JUIN (ACI) au cours de l’atelier sur le renforcement de l’aménagement du territoire, organisé du 22 au 23 juin à Brazzaville, les participants ont obtenu quelques résultats qui concourent à l’élaboration du plan national d’affectation des terres.

Précisément, ils ont mis en relief le lien entre l’aménagement du territoire et la gestion durable des ressources naturelles ; recensé les efforts sectoriels, les faiblesses à combler et les recommandations pour renforcer la planification stratégique multisectorielle ; et souligné la nécessité de déterminer les besoins spécifiques en matière de gestion spatiale et de les prioriser.

Le directeur de cabinet du ministre de l’Aménagement du territoire et des Grands travaux, Dieudonné Bantsimba, a exhorté les participants à œuvrer à la mise en œuvre conséquente des stratégies sectorielles de planification en vue de passer à l’étape encore plus décisive, celle de l’élaboration proprement dite du plan national d’affectation des terres.

Il sied de rappeler que cet atelier, troisième du genre, a constitué une nouvelle étape dans la préparation du plan national d’affectation des terres. Au cours des travaux, il a été présenté les résultats des analyses menées par WRI pour recenser les plans, stratégies et d’autres orientations sectorielles qui abordent des questions des terres

Les participants ont analysé les stratégies sectorielles de planification afin de déceler les éventuelles lacunes et les besoins spécifiques réels, notamment dans la production des plans et d’autres outils techniques.

Les travaux de l’atelier ont été patronnés par Dieudonné Bantsimba, en présence du représentant résident de la Banque mondiale au Congo et du représentant du WRI. (ACI)

L’ARPCE DOTE LES PROFESSIONNELS DES MEDIAS PRIVES ET PUBLICS DES TABLETTES

BRAZZAVILLE, 16 JUIN (ACI) – Le directeur de l’Agence de Régulation des Postes et Communications Electroniques (ARPCE), M. Yves Castanou, a remis le 15 juin à Brazzaville, des tablettes à une trentaine de professionnels des médias privés et publics. Continuer la lecture de L’ARPCE DOTE LES PROFESSIONNELS DES MEDIAS PRIVES ET PUBLICS DES TABLETTES

PRESENTATION DU PROJET D’IMPLANTATION DU CONSORTIUM IMESAPI-HISCOM

BRAZZAVILLE, 28 AVRIL (ACI) – Le représentant du consortium IMESAPI-HISCOM, M. Carlos Garrido Garcia, a présenté, le 26 avril à Brazzaville, au ministre à la Présidence de la République, chargé des Zones Economiques Spéciales (ZES), M. Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou, le projet d’implantation de ce consortium pour la fabrication de luminaire à technologie LED au Congo. Continuer la lecture de PRESENTATION DU PROJET D’IMPLANTATION DU CONSORTIUM IMESAPI-HISCOM

CONDAMNER LES INGERENCES GRATUITES DANS LES AFFAIRES INTERNES D’UN ETAT

BRAZZAVILLE, 10 MARS (ACI) – La Mission Internationale d’Observation Electorale de la Diaspora Africaine en Europe et la Mission Electorale du Groupe Agir Europe-Afrique ont dénoncé, le 9 mars à Brazzaville, les ingérences gratuites dans les affaires internes d’un Etat indépendant. Continuer la lecture de CONDAMNER LES INGERENCES GRATUITES DANS LES AFFAIRES INTERNES D’UN ETAT

INAUGURTION DU TRONÇON ROUTIER BRAZZAVILLE-DOLISIE

BRAZZAVILLE, 03 MARS (ACI) – Le Chef de l’Etat, M. Denis Sassou-N’guesso, a procédé le 1er mars à Yié, une localité située à 50 kilomètres de Brazzaville, dans le district d’Ignié, dans le département du Pool, à la coupure du ruban symbolique, marquant l’ouverture à la circulation du tronçon routier Brazzaville-Dolisie, sur la Nationale I, donnant ainsi le droit d’accès aux usagers allant de Pointe-Noire à Brazzaville et vice-versa. Continuer la lecture de INAUGURTION DU TRONÇON ROUTIER BRAZZAVILLE-DOLISIE

LE PRESIDENT DU MSD DEPLORE SON INTERDICTION DE SORTIE

BRAZZAVILLE, 28 DEC (ACI) – Le président du Mouvement pour la Solidarité et le Développement (MSD), M. René Serge Blanchard Oba, a déploré le 28 décembre à Brazzaville, son interdiction de sortie de la ville capitale pour Pointe-Noire, pour des raisons de santé, qui lui a été notifiée par les autorités congolaises. Continuer la lecture de LE PRESIDENT DU MSD DEPLORE SON INTERDICTION DE SORTIE

LE NOUVEAU COMMISSAIRE CENTRAL DE POLICE INSTALLE DANS SES FONCTIONS

DOLISIE, 30 NOV (ACI) – Le nouveau commissaire central de police de Dolisie, le commandant Achille Gabia Yongo, a été installé dans ses nouvelles fonctions le 19 novembre à Dolisie par le directeur général de la police, le général Jean François Ndengué en présence des autorités préfectorales et municipales de la commune. Continuer la lecture de LE NOUVEAU COMMISSAIRE CENTRAL DE POLICE INSTALLE DANS SES FONCTIONS

200 plants d’eucalyptus urophylla mis en terre

KINKALA, 18 NOV (ACI) – 200 plants d’eucalyptus urophylla ont été mis en terre, le 16 novembre dernier à Nguéla Dihoulou (15 km de Kinkala) dans le département du Pool, à l’occasion de la célébration de la 29ème journée nationale de l’arbre différée et placée sous le thème «Plantons les arbres pour atténuer les impacts du changement climatique». Continuer la lecture de 200 plants d’eucalyptus urophylla mis en terre

Le Cemg plaide pour une coordination d’action de sécurisation avec plus de détermination

BRAZZAVILLE, 09 NOV (ACI) – Le Chef d’état-major général (CEMG) des Forces Armées Congolaises (FAC), coordonnateur du Groupe d’Anticipation Stratégique (GAS) de la force publique, le général de division Guy Blanchard Okoï a plaidé le 7 novembre à Brazzaville, pour une coordination des actions de sécurisation futures avec plus de détermination et de réalisme en relation plus directe avec les populations concernées bien trop souvent manipulées. Continuer la lecture de Le Cemg plaide pour une coordination d’action de sécurisation avec plus de détermination

Présentation du livre «vumuk’ ! Ma part de souffle»

BRAZZAVILLE, 16 OCT (ACI) – Le livre intitulé «Vumuk’ ! Ma part de souffle» de l’écrivain-journaliste congolais, Florent Zaou, a été présenté au public le 14 octobre à Brazzaville, dans le cadre de l’activité culturelle dénommée «Rencontre Littéraire» organisée par l’Institut Français du Congo (IFC), dans sa politique de promotion de la littérature d’expression française.
Cet ouvrage, un recueil de poèmes de 63 pages, est paru cette année aux Editions Bajag-Meri. Il comporte 42 poèmes structurés en 4 parties. A travers cette œuvre, M. Sogni Zaou se lance dans une quête de l’espoir, affirme le modérateur, M. Rosin Loemba, un écrivain et critique littéraire.
Analysant le livre, M. Ourbano Mbou Makita, professeur certifié des lycées et critique littéraire, a mis en exergue la richesse de l’ouvrage perceptible à travers la pluralité des thèmes explorés, au nombre desquels figurent l’injustice, la prise de conscience, l’espoir. Dans la quête de la prise de conscience, dit M. Mbou Makita, «le poète nous invite à nous ouvrir à nous-mêmes».
A son tour, Mme Niellai Balenda, enseignante de français à l’Ecole Militaire Préparatoire Général Leclerc, parle dans son analyse de la polyvalence de l’auteur. «Florent Sogni Zaou, à la fois dramaturge, romancier, nouvelliste et essayiste, est aujourd’hui poète», affirme-t-elle. Elle rappelle l’origine du mot «Vumuk’ », le terme phare du titre aussi bien du livre que de l’un des 42 poèmes. «Vumuk’ est un mot du terroir congolais, notamment du département du Kouilou, qui signifie respire».
Dégageant la portée de l’ouvrage présenté au public, Mme Balenda affirme qu’à travers son recueil, «Sogni Zaou met en exergue les thématiques de la littérature panafricaine».
Echangeant avec le public, M. Sogni Zaou a expliqué le sens de l’utilisation du mot «Vumuk’ » dans son recueil de poèmes. «Le 21 février, depuis l’an 2000, est célébrée la journée internationale de la langue maternelle ou natale. Cela est une recommandation de l’Assemblée Générale des Nations Unies».
A ce propos, ce mot du terroir est perçu comme l’apport du poète à l’œuvre des Nations Unies dans la promotion de la langue natale. «Vumuk’ ! Ma part de souffle voudrait être ma part de contribution à l’effort de l’UNESCO dans la promotion des langues maternelles», a-t-il déclaré.
«Respire ! Parle ! Dis ta part de vérité ! Telles sont les significations que Sogni Zaou donne au mot «Vumuk’ ».
Premier recueil de poèmes de l’écrivain, «Vumuk’ ! Ma part de souffle» a été préfacé par M. Omer Massoumou et postfacé par l’artiste-peintre Rémy Mongo-Etsion. Auteur de plusieurs manuscrits encore inédits, M. Sogni Zaou a déjà des publications sur le marché congolais du livre, notamment «Les goyaves amères» (roman), «La saison des chenilles» (roman), «L’homme d’affaires» (théâtre) et «la liberté de la presse au Congo-Brazzaville» (essai). (ACI)