CONGO-DROITS DE L’HOMME: DIPLOME DE MESSAGER DE PAIX DECERNE A JEAN BLAISE KOMO

BRAZZAVILLE, 24 JUIL (ACI) – L’Association Nation Unies Réalité Perspectives Paix Démocratie et Droits Humains (UN-R2PDH) a décerné, le 19 juillet dernier à Brazzaville, le diplôme de ‘‘Messager de paix volontaire pour les Droits humains’’ au directeur général de l’administration pénitentiaire, le colonel Jean Blaise Komo. Continuer la lecture de CONGO-DROITS DE L’HOMME: DIPLOME DE MESSAGER DE PAIX DECERNE A JEAN BLAISE KOMO

CONGO/DROITS DE L’HOMME:L’ADHUC RECOMMANDE AU GOUVERNEMENT DE RENONCER A L’APPLICATION DE LA CONVENTION D’EXTRADITION ET DE TRANSFERT DES CONDAMNEES

BRAZZAVILLE, 27 AVRIL (ACI)- L’Association pour les Droits de l’Homme et l’Univers Carcéral (ADHUC)  a recommandé, le 27 avril à Brazzaville, au gouvernement  de renoncer à l’application de la convention d’extradition et de transfert des condamnées signé par le Congo et le Rwanda, non conforme à l’article 5 de la convention de l’OUA sur la protection des réfugiés en Afrique, ratifié par les deux pays. Continuer la lecture de CONGO/DROITS DE L’HOMME:L’ADHUC RECOMMANDE AU GOUVERNEMENT DE RENONCER A L’APPLICATION DE LA CONVENTION D’EXTRADITION ET DE TRANSFERT DES CONDAMNEES

CONGO/DROITS DE L’HOMME: PLAIDOYER POUR LA SITUATION DES REFUGIES RWANDAIS

BRAZZAVILLE, 27 AVRIL (ACI)- Le Président de l’Association pour les Droits de l’Homme et l’Univers Carcéral (ADHUC), M. Loamba Moké  a plaidé, le 27 avril à Brazzaville, pour la situation de la «violation des droits des réfugiés rwandais au Congo». Continuer la lecture de CONGO/DROITS DE L’HOMME: PLAIDOYER POUR LA SITUATION DES REFUGIES RWANDAIS

DENONCER LES VIOLATIONS DES DROITS HUMAINS

BRAZZAVILLE, 30 MAI (ACI) – Le directeur exécutif de l’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH), M. Trésor Nzila-Kendet, a exhorté, le 28 avril dernier à Brazzaville, les journalistes et les médias à s’approprier des notions  de droits de l’homme, pour dénoncer leur violation à travers le pays. Continuer la lecture de DENONCER LES VIOLATIONS DES DROITS HUMAINS

PROCEDER A L’ENREGISTREMENT BIOMERTIQUE DES REFUGIES

BRAZZAVILLE, 11 AOUT (ACI) – La Représentation du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) et le gouvernement congolais à travers le Comité National d’Assistance aux Réfugiés (CNAR) procèderont, du 17 août au 1er septembre prochain à Brazzaville, à l’enregistrement biométrique et à la vérification de tous les réfugiés et demandeurs d’asile résidant sur le territoire de la république du Congo, selon un communiqué de presse parvenu à l’ACI.
Cette opération qui cible plus de 60,000 réfugiés originaires en majorité de la République Démocratique du Congo, de la république Centrafricaine et du Rwanda se déroulera, pour la capitale Brazzaville au centre Nazareth, près de la Cathédrale et va s’étendre sur tout le territoire.
Ce communiqué souligne que, ce système fiable grâce à sa technicité permet de stocker les empreintes digitales, les données d’identification par l’iris et des photographies. Les autorités pourront à la suite avoir des chiffres fiables et actualisés et faciliter l’accès des réfugiés à l’assistance en plus d’assurer leur protection.
Selon les statistiques du HCR disponibles fin mai 2015, en République du Congo vivent actuellement 3195 requérants d’asile, 27586 réfugiés en provenance de la République centrafricaine, 23587 de la RDC, 9038 du Rwanda et 667 originaires de l’Angola, du Burundi, du Cameroun, du Tchad, de la Côte d’Ivoire, de l’Iran, du Mali, du Liberia, de la Mauritanie, du Nigeria, de la Sierra Leone, du Soudan, du Togo et de l’Ouganda.
(ACI)