LE FLEURON DE L’AGRO-INDUSTRIE CONGOLAISE

BOUENZA, 03 AOUT (ACI) – La société agricole et de Raffinage industriel du Sucre (SARIS Congo), implantée depuis des décennies à Moutéla, petite localité à 15 km de la commune de NKayi, dans la vallée du Niari, dans le Département de la Bouenza, reste à ce jour le fleuron de l’agro-industrie congolaise, en raison non seulement de sa longévité, de son importance en terme d’emplois, mais, surtout, de ses performances. Bien connue des Congolais, la Saris Congo est la principale pourvoyeuse du pays et de  la sous-région en sucre. Continuer la lecture de LE FLEURON DE L’AGRO-INDUSTRIE CONGOLAISE

NECESSITE DE RENFORCER LA COOPERATION SUD-SUD

KOUILOU, 04 MARS (ACI) – Le ministre d’Etat, ministre du développement industriel et de la promotion du secteur privé, M. Isidore Mvouba, a estimé, le 3 mars à Hinda, localité située dans le Kouilou, à près de 15 kilomètres de Pointe-Noire, que la coopération entre les pays en voie de développement nécessite d’être renforcée, soutenue et encouragée afin de favoriser l’émergence de l’industrialisation qui constitue un maillon fort du développement socio-économique des Etats. Continuer la lecture de NECESSITE DE RENFORCER LA COOPERATION SUD-SUD

CONSTRUCTION PROCHAINE D’UNE NOUVELLE USINE DE FABICATION D’ALIMENTS DE BETAIL

BRAZZAVILLE, 24 SEPT (ACI) – Le gouvernement congolais et le Groupe américain Seabord Corporation, ont signé le 22 septembre dernier à Brazzaville, un accord portant construction d’une nouvelle usine de fabrication d’aliments de bétail, en vue d’augmenter la capacité de production de la Minoterie du Congo (MINOCO), la société spécialisée dans production de la farine de blé fortifiée en fer.
Située au Port Autonome de Pointe-Noire, la MINOCO sera délocalisée sur décision par l’Etat pour lui permettre de disposer d’un espace pour la mise en œuvre de son projet d’extension du terminal à conteneurs et de réaliser la construction d’un terminal céréalier au Congo.
La réalisation de ce projet qui va garantir l’approvisionnement régulier du pays en farine de blé fortifié comprend deux phases dont la première concerne les études techniques, financières et environnementales, la reconstruction du moulin, les travaux d’aménagement du nouveau site ainsi que le choix de celui-ci.
La deuxième phase, quant à elle, porte sur la réalisation des études et des travaux de construction de la nouvelle usine d’aliments de bétail, a-t-on appris.
En effet le Groupe américain Seabord Corporation s’est engagé à construire un hub céréalier. C’est un groupe agroalimentaire qui possède treize moulins dans les pays d’Afrique, Caraïbes et en Afrique du Sud. La MINOCO, sa filiale au Congo, est l’unique société de fabrication de farine. Le groupe a acquis une expertise dans la production de la farine fortifiée, vendue dans la plupart des pays dans lesquels Seabord possède des minoteries, a indiqué le vice-président du groupe, M. Gregory Stough.
Cet accord a été signé pour le Congo, par le ministre d’Etat, en charge du développement industriel et de la promotion du secteur privé, M. Isidore Mvouba et pour le Groupe américain Seabord Corporation, par M. Ralph Moss. (ACI) Pasteur NGANGA