CONGO/JUSTICE: OKOMBI SALISSA RENVOYE DEVANT LES JUGES

BRAZZAVILLE, 29 NOV (ACI) – Une assignation du greffier en chef du tribunal de grande instance de Brazzaville, rendue publique le 6 novembre dernier dans la ville capitale, a fixé au 30 novembre le renvoi de M. André Okombi Salissa devant les juges, précise une bonne source.

«André Okombi Salissa est poursuivi pour crime d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat et détention illégale d’armes et de munitions de guerre», stipule ladite assignation.
Cette accusation est soutenue par le ministère public et l’Etat congolais engagé dans cette affaire par le ministère de la justice, des droits humains, chargé de la promotion des peuples autochtones.

Pour sa défense, M. Okombi Salissa a fait recours au service de quelques avocats, à savoir maîtres Bounkouta Diallo, Ludovic Essou, Alexis-Vincent Gomez, Alphonse Mitoumbi-Ondzibou et Yvon Ibouanga.

Ayant souhaité la tenue de ce procès, ces avocats entendent, selon leur propos, y «démontrer la nullité d’une telle accusation contre leur client».

Ancien membre de la majorité présidentielle, M. Okombi Salissa a occupé des postes ministériels avant d’être en dissension avec sa plate-forme politique et se ranger du côté de l’opposition. Député de Lékana (département des Plateaux), il s’est farouchement opposé à la révision constitutionnelle du 25 octobre 2015.

Candidat à la présidentielle de 2016, et après quelques mois passés dans la clandestinité, M. André Okombi Salissa a été arrêté à le 10 janvier 2017 dans un quartier périphérique de Brazzaville. (ACI)

LES CHARGES DE PAULIN MAKAYA CONFIRMEES

BRAZZAVILLE, 21 MARS (ACI) -La chambre correctionnelle du tribunal de Grande Instance de Brazzaville, a confirmé le 21 mars à Brazzaville, les charges au procès en appel de  M. Paulin Makaya a, condamné en première instance à deux ans de prison ferme assorti d’une amende de 5 millions de FCFA. Continuer la lecture de LES CHARGES DE PAULIN MAKAYA CONFIRMEES